Les différents symboles du reiki

symbole reiki

Vous vous intéressez aux médecines parallèles, aux thérapies non conventionnelles, aux sciences qui utilisent l’énergie mentale pour guérir.

Avez-vous entendu parler du reiki ? Nous vous livrons ici quelques informations qui vous permettront de mieux comprendre et d’appréhender cette pratique.

Qu’est-ce que le reiki ?

Le reiki est une thérapie alternative d’origine japonaise qui utilise l’énergie comme vecteur de guérison. Il existe aujourd’hui plusieurs façons de pratiquer le reiki selon le maître qui l’exerce.

Cependant, le but du reiki reste le même pour toutes les différentes pratiques : soulager les souffrances et apporter une paix intérieure aux patients, ou du moins un bien être général.

Le plus souvent, le thérapeute du reiki pratique l’imposition des mains en représentant des dessins sur le corps du patient. Il peut également utiliser des outils comme un pendule afin de transmettre de l’énergie à son patient. L’énergie transmise suscitera un réveil dynamique qui permettra la guérison.

L’origine du reiki

La pratique du Usui reiki a été fondée il y a près de 100 ans au Japon par Mikao Usui. C’est à la suite d’une mort imminente, qu’il aurait pris conscience de ses dons de guérisseur.

Le mot reiki vient de 2 mots japonais : rei et ki. Le mot rei signifie l’universel, l’âme, l’esprit, le pouvoir spirituel.

Le mot ki signifie l’énergie vitale qui circule en tout individu. Relié ensemble par ces deux mots, le reiki peut être traduit par l’énergie universelle de l’esprit. C’est un peu le concept du monde de l’esprit relié au monde réel.

les différents symboles utilisés dans la pratique du reiki

Les symboles du reiki sont au nombre de 4. Chacun des symboles du reiki est représenté graphiquement comme un dessin calligraphié.

Pendant une séance, les dessins des symboles peuvent être tracés avec la main par le thérapeute ou visualisés.

Les différents noms des symboles peuvent être aussi énoncés à voix haute ou intérieurement et utilisés comme des mantras (formules sacrées dotées d’un pouvoir spirituel). Les principaux symboles du reiki sont transmis dans les enseignements des deuxièmes et troisièmes degrés.

Le symbole du pouvoir ou de la force ou Cho ku rei

Ce symbole est le plus simple des 4 sur le plan graphique et aussi le plus utilisé. Il se trace en un seul geste suivant le sens des flèches. Son spectre d’action est très large.

On s’en sert comme un catalyseur pour amplifier l’énergie positive et dissiper l’énergie négative en un point donné. Cela permet d’agir plus activement et plus profondément. Il est utilisé à la suite de l’un ou plusieurs des trois autres symboles afin de renforcer leur action.

Il peut être utilisé sur un être humain ou un animal mais également sur les éléments qui nous entourent comme notre habitat. Il est très utile au quotidien.

Le symbole de l’harmonie ou Sei hei ki

Ce symbole est utilisé pour soigner tout ce qui se rapporte au mental. Le but est de purifier l’esprit qui a pu subir des blessures émotionnelles, de la dépendance, du stress, des addictions, une dépression…

Après des traumatismes, le corps doit être restauré afin de retrouver son équilibre spirituel. Ce symbole peut également être utilisé sur un objet ou un lieu. Il peut s’utiliser en conjonction avec le symbole du pouvoir et celui de la distance.

Le symbole de distance ou Hon sha ze sho nen

Ce symbole permet de traiter les maux à distance. Le maître reiki peut agir sur des personnes qui ne sont pas physiquement présentes mais également sur des lieux ou même des situations éloignées. Mais le mot distance est également utilisé en tant qu’unité de temps.

C’est-à-dire que les blessures passées peuvent être guéries et on peut même apporter une certaine aide ou coup de pouce à des situations connues qui se situeraient dans le futur.

Le symbole du maître ou Dai ko myo

Il existe plusieurs traductions possibles à ce symbole comme «lumière irradiante» ou «le divin brille en moi». Le Dai ko myo est utilisé par les enseignants reikis experts pour transmettre les initiations à leurs élèves.

Ce symbole est au centre de la philosophie du reiki. Il est comme une porte qui donne accès à la conscience suprême, à l’éveil spirituel afin d’accéder à sa propre réalisation.

Il aide la personne dans la quête spirituelle de sa nature profonde. Il ouvre la voie vers la lumière, vers la sagesse de l’esprit.

Il permet de renforcer le lien entre le monde réel et le monde spirituel. Il permet de trouver l’équilibre énergétique qui relie ces deux mondes afin de vivre intensément en toute harmonie.

La personne initiée va découvrir sa propre puissance intérieure grâce à un nettoyage de l’esprit comme une sorte de purification interne. C’est également le symbole de la méditation par excellence.

L’activation des symboles par les 3 composantes

Pour agir le symbole reiki est activé par 3 composantes qui doivent être réunies. Si l’une d’elle manque à l’appel le symbole reiki restera inactif et de ce fait l’action entreprise ne pourra pas se réaliser.

La composante de la représentation visuelle

Le symbole doit être représenté visuellement :

  • Soit il est dessiné dans l’air devant soi par le doigt ou la main pour permettre sa visualisation.
  • Soit ce n’est pas possible de le dessiner parce que la personne n’est pas seule et qu’elle veut rester discrète. Dans ce cas, elle peut dessiner le symbole reiki mentalement et engendrer quand même une représentation visuelle.

La composante de la représentation auditive

Le nom du symbole reiki doit être prononcé 3 fois à haute ou basse voix. Si cela n’est pas possible de le prononcer pour garder une certaine discrétion par exemple, il doit à ce moment-là être prononcé mentalement.

La composante de l’intention

Il faut avoir l’intention, c’est-à-dire la volonté d’utiliser le reiki dans le but de soigner et de guérir.

Ce n’est que par la pratique régulière de l’utilisation de ces symboles que le maître acquerra de l’expérience.